Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 10:54

Le guichet Mairie sera fermé :

  • lundi 23 mars après-midi
  • mardi 24 mars après-midi
Partager cet article
Repost0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 10:53
RENCONTRES TEXTILE Les derniers vendredis de chaque mois
Partager cet article
Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 10:35

Dans la salle des fêtes, le club des ainés avait invité la chorale de SAVENES pour partager un moment festif mardi dernier. Cette chorale, composée des aînés de SAVENES est sous la direction de Jean Marie GUILLOT. Avant de laisser la place au chant, le président du club a demandé à l'assistance de respecter une minute de silence en hommage aux victimes de l'accident d'hélicoptère en Argentine qui avait eu lieu la veille. L'après-midi s'est déroulé ensuite à la satisfaction de tous et Jean Marie GUILLOT a terminé la prestation en interprétant quelques-unes de ses propres compositions. Un goûter a finalement rassemblé tout le monde.

LA CHORALE DE SAVENES CHEZ LES AINES (source LA DEPECHE)
Partager cet article
Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 10:33
ASSEMBLEE GENERALE CLUB DES AINES (source LA DEPECHE)
Partager cet article
Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 10:25
REUNION VOISINS VIGILANTS (source LA DEPECHE)
Partager cet article
Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 11:34
ESPACE JEUNES
Partager cet article
Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 11:23
CHIEN PERDU
Partager cet article
Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 11:16
INSCRIPTIONS A L ECOLE MATERNELLE
Partager cet article
Repost0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 19:33

 

Suite à la publication de notre article « QUESTIONS/REPONSES SUITE A LA REUNION VOISINS VIGILANTS », une habitante du Burgaud a souhaité réagir en postant un commentaire très détaillé, visible sur le Blog.

 Il nous a donc semblé important d’apporter à des questions rendues publiques des réponses qui le soient aussi, d’autant que ces interrogations peuvent être légitimement partagées par certains de nos concitoyens.

Bien que la plupart de ces points aient été abordés en détail lors de la réunion, nous avons souhaité y répondre au mieux en fournissant les explications les plus compréhensibles et objectives possibles :

 

 « Ayant assisté à la réunion du 6/3/15 concernant la première réunion de « voisins vigilant » dont j’ai pus constaté que la décision de son adhésion était déjà effective, les panneaux ayant étaient déjà posés, je me pause diverses questions d’on je souhaiterais que vous en débâtiez lors de votre prochain conseil municipal. »

 

Si nous prenons le temps de vous fournir une réponse détaillée,  je ne peux raisonnablement pas demander au Conseil  de débattre à nouveau de ce projet, pour la simple et bonne raison qu’il l’a déjà fait

Le vote de la mise en place du dispositif a été précédé d’un long débat municipal, au cours duquel la plupart de vos questions avaient d’ailleurs, déjà été soulevées. A l’issue de ces débats et à l’appui des réponses apportées, le Conseil a voté la mise en place du dispositif par 11 voix pour et 3 absentions. Le résultat de ce vote avait par ailleurs été communiqué sur le blog.

 

Le Conseil a, à présent, de nouveaux projets et ordres du jour à traiter mais je ne doute pas que ses membres, qui tous sont des lecteurs assidus du Blog, prendront le temps de lire vos interrogations et les réponses apportées.

Si nous devions annuler nos décisions et organiser de nouveaux débats à chaque fois que l’un de nos administrés se pose des questions sur une décision votée par ses élus, le Burgaud serait plongé dans l’inertie (voire même, dans une certaine régression). C’est, en revanche, notre rôle de répondre à vos questions et nous allons tâcher de les satisfaire au mieux par nos réponses.

 

« Vous considérez que ce site vas crée du lien entre habitant : Comment en étant derrière un ordinateur ou un portable peut on prétendre crée du lien ?

un vide grenier ?une fête ?les repas de voisin ne serais pas plus convivial ?

on transforme un citoyen en gendarme ? C’est plus convivial ? »

 

Les vide-greniers,  les fêtes et les repas de voisins, fort heureusement, existent déjà. Si vous souhaitez y participer, je ne peux que vous inviter à vous rapprocher du Comité des fêtes  et des habitants qui les organisent avec succès et avec une convivialité jamais démentie, d’années en années.

Toutefois, il faut savoir faire la part des choses : ces initiatives que nous encourageons, aussi conviviales  soient-elles, n’ont pas vocation à prévenir le risque de cambriolage.

 

Et puisque vous parlez des évènements et repas de voisinage, j’en profite pour rappeler que le portail web de Voisins Vigilants (VV) vous permet de communiquer sur la vie du quartier, dans la rubrique « Gazette du Quartier » (dates de vacances, dates des repas de quartier, annonce des naissances dans le quartier, anecdotes amusantes à partager entre voisins etc…) : à notre sens, tout ce qui peut favoriser l’échange et le rassemblement est bon à prendre.

 

Quant au dispositif : si l’inscription et le suivi des actualités se fait par ordinateur, il est bien évident que l’entraide et la bienveillance entre voisins au quotidien, se réalisent principalement au travers des contacts physiques ou téléphoniques fréquents, avec ou sans occasions particulières…il s’agit tout simplement de bon sens. Dans la plupart des cas, le dispositif ne sert qu’à formaliser une entraide et une solidarité déjà existante entre certains voisins … dans d’autres cas il peut aider à créer ce lien, être un vecteur de rencontre et d’échanges...

Enfin, je ne crois pas que nos concitoyens aient pour ambition de se transformer en gendarmes : ayez confiance en vos voisins... Ce à quoi ils aspirent davantage, c’est de se sentir informés, sensibilisés et acteurs d’un dispositif citoyen approuvé par l’Etat (voir ci-dessous).

 

« La création sur le site est anonyme : Comment dans ce cas avez-vous possibilité

1 de fournir les Stickers

2 de repérer voir de « réprimander » toute alerte délétère injustifié »

 

L’inscription n’est en aucun cas anonyme. Si vous aviez été au bout de l’inscription, vous auriez vu que vos coordonnées complètes vous auraient été demandées (nom, prénom, téléphones portable et fixe,  adresse complète etc.).

Comme déjà évoqué, les faits d’alertes délétères injustifiées sont rarissimes au sein des communes adhérentes. Toutefois, si de telles dérives étaient constatées par un adhérent ou un habitant, il en informerait immédiatement la Mairie qui, en cas de répétition, pourrait prendre des mesures d’exclusion du dispositif à l’égard de la personne concernée.

 

En outre, il est important de rappeler que la dénonciation calomnieuse (art.226-10 du Code Pénal) et la dénonciation de délit imaginaire (art.434-26 du même Code) sont toutes deux, des délits, réprimés par le droit pénal français.  Les délinquants encourent, respectivement jusqu’à 5 ans de prison et 45 000€ d’amende dans le premier cas et jusqu’à 6 mois de prison et 7 500€ d’amende dans le second.

 

« Un voisin référent : Comment serait-il choisi ? Sa probité, sa moralité seront préalablement vérifiés, il faut que ça soit quelqu'un de confiance : Comment allez-vous estimez cette personne ? »

 

Soyons clairs : la Mairie ne fait passer d’entretien d’embauche pour le choix des référents. Il serait bien malvenu de notre part d’enquêter de la sorte sur nos administrés…Qui pourrait d’ailleurs se vanter de pouvoir « estimer » la valeur ou la moralité d’une personne ? Certainement pas les modestes élus que nous sommes, pas plus que quiconque…

 

La méfiance ne faisant pas partie de nos valeurs, nous préférons faire confiance à nos concitoyens, guider les référents volontaires dans une démarche constructive, les encadrer et procéder à d’éventuels ajustements dans le temps, s’ils s’avéraient nécessaires.

 

« En cas de remonter d’information de voisin vigilant ferez-vous une permanence 24h/24 en mairie pour une efficacité de ce système ? Ou devra t’on attendre les heures d’ouverture de mairie afin de donner l’alerte d’un éventuel rôdeur, le voleur ne sera-t-il pas déjà partit ? »

 

Le déclenchement des alertes, qui a pourtant été expliqué  en détail lors la réunion, ne fonctionne pas ainsi.

La Mairie ne valide pas chaque alerte ou information émise : cela mettrait évidemment en péril la réactivité sur laquelle repose le dispositif. Les alertes, émises pas les adhérents, sont immédiatement transmises aux membres de la communauté (ainsi qu’aux communautés jumelées) via l'organisation VV en utilisant le numéro gratuit 0647492626. Si l'alerte est envoyée par mail, les différents référents de votre Mairie Vigilante seront automatiquement prévenus et la transféreront via la plateforme voisinsvigilants.org. Dès réception de l’alerte et en cas de péril imminent, le référent ou la mairie peut prévenir la gendarmerie avec laquelle il est en relation directe.

 

Là encore, il faut faire preuve de ce « bon sens paysan » qui nous est si cher : si un adhérent ou un non-adhérent surprend un flagrant-délit de cambriolage chez ses voisins, il donne immédiatement et directement l’alerte en appelant la gendarmerie…

La Mairie joue un rôle central en vérifiant, périodiquement, la pertinence des alertes et la bonne administration de ces dernières par les usagers. En somme, elle est le « modérateur » du dispositif, son garde-fou.

 

« Ce concept ne s’adresse t’il pas a des villes importante avec des quartiers résidentiel ?Ecce adapté à notre petit village ? »

 

Tout d’abord, il me parait nécessaire de rappeler que le Burgaud compte près de 1 000 habitants dont beaucoup occupent des quartiers « résidentiels » (village, lotissements etc.) et qu’évidemment, la concentration de Voisins sur une même zone est un facteur de succès.

Malgré tout,  le dispositif s’adresse à tous : il suffit d’avoir un seul voisin (ce qui est le cas de tout le monde), sans qu’il soit nécessaire de partager avec lui sa clôture. L’un des axes majeurs du dispositif, c’est justement de faire en sorte que ruralité ne soit pas synonyme d’isolement et d’insécurité.

Preuve en est qu’il est plébiscité par de nombreux villages (pour ne citer que nos voisins les plus proches : Aucamville, Larra, Launac, Thil…) et qu’il est actuellement déployé sur 97 communes de la Haute-Garonne (dont beaucoup de villages). Il reste donc tout à fait adapté à notre environnement rural.

 

« Comment ce système peut il éduquait nos jeunes ? un terrain de foot, des activités ado n’aurait elle pas un rôle plus pédagogique ? »

 

Là encore, il s’agit de ne pas tout confondre :

Les infrastructures pour nos jeunes sont nécessaires et la Mairie travaille activement sur plusieurs projets (étude City Stade etc..) tout comme certaines de nos associations (espace jeunes et activités de la MJC, Tennis etc.), mais elles n’ont pas vocation à lutter contre les cambriolages ni à « éduquer » nos jeunes à proprement parler.

 

D’autre part, il est de notre responsabilité de parents de transmettre à nos enfants les valeurs essentielles que sont la solidarité, l’entraide et la bienveillance à l’égard de ses proches… sans attendre que la municipalité ou un quelconque dispositif ne le fasse pour nous.

 

« Vous nous vantez le coté gratuit, mais cela à un coût pour la mairie. »

 

Nous n’avons jamais « vanté » la gratuité du système et bien que ce point ait également été abordé en détail lors de la Réunion, nous allons y revenir :

 

L’adhésion au dispositif VV, pour nos administrés, est totalement libre (aucune obligation d’adhérer), gratuite (gratuité de l’adhésion, des stickers, accès aux ressources web/téléphoniques/visuelles du dispositif) et sans engagement (l’adhérent qui souhaite se retirer du dispositif peut le faire à tout moment).

Nous avons, en outre, été parfaitement transparents quant au coût global du dispositif pour la municipalité, qui s’élève, pour la première année à 1310 € TTC ; 666,67€ HT pour les suivantes. A savoir également que l'équipe municipale étudie la possibilité de créer sa propre plateforme Mairie vigilante, ce qui éviterait cette somme pour les années suivantes. Ce point avait également était évoqué en conseil municipal.

Si l’on veut ramener ce coût au nombre de nos 940 administrés recensés (bien que ce ratio n’ait pas de véritable sens au plan comptable et analytique, il peut vous donner un ordre d’idées), cela représente un montant de 1,39 €/habitant pour la première année et 0,71€/habitant pour les suivantes. Il faut être conscient du préjudice financier de quelques cambriolages seulement, qui peut s’élever à plusieurs dizaines de milliers d’euros…

 

« Pourquoi n’y a-t-il pas de chiffre officiel de l’efficacité de ce système ? »

 

Comme nous l’avions déjà expliqué lors de la réunion : la gendarmerie n’est pas autorisée à communiquer ces informations actuellement, pour cause de réserve électorale. C’est ce qui explique qu’aucun chiffre officiel n’ait été transmis à l’occasion de cette réunion.

En outre,  il nous parait important d’être tout à fait transparents sur la position du Ministère de l’Intérieur et sur la question des statistiques :

L’efficacité du dispositif Voisins Vigilants est officiellement reconnue par le Ministère de l’Intérieur* qui affirme qu’il existe une « baisse significative de la délinquance d’appropriation dans les secteurs où le dispositif a été mis en place » (l’Etat l’a d’ailleurs mis au cœur de son « Dispositif de participation citoyenne », introduit par la circulaire du 26 Juin 2011**).

 

Pour autant, le Ministère de l’Intérieur n’a pas vocation à faire la publicité d’un système privé, pas plus qu’à en mesurer l’efficacité. Ce qu’il peut faire, c’est publier les chiffres objectifs de l’évolution de la délinquance dans tel ou tel commune/département/région et préciser que la mise en place de VV est concomitante avec la baisse des cambriolages. Ce qu’il ne peut pas faire, car il n’en a ni le rôle ni les moyens, c’est établir le « lien de cause à effet » en  affirmant que 100% des cambriolages qui ont été évités (par rapport à l’année précédente) l’ont été, certainement et exclusivement, grâce au dispositif VV.

 

Afin de comparer ce qui est comparable en termes d’environnements, de population, de ruralité… nous nous appuyons sur les résultats des communes de Thil et Launac*** :

THIL : En 2010, la commune avait subi 20 cambriolages ; à compter de la mise en place de VV, début 2011, ce chiffre a chuté progressivement pour tomber à 1 seul cambriolage en 2013 (dont les cambrioleurs ont été appréhendés par la gendarmerie, grâce à l’appel d’un Voisin adhérent témoin du flagrant-délit  et de l’alerte donnée par le référent…). En 2014, « seuls » 3 cambriolages ont été recensés.

LAUNAC : En 2013, la commune avait subi 5 cambriolages ; 2 sur le premier semestre 2014 ; à compter de la mise en place de VV, en Juin 2014, 1 seul cambriolage en 2014 a été commis sur le 2ème semestre et aucun à ce jour en 2015.

 

Chacun est libre d’interpréter ces chiffres objectifs comme il le souhaite : vous-même  avez tout à fait le droit de penser que ces résultats sont le pur fruit du hasard ; ce n’est pas notre avis, pas plus que celui de la gendarmerie d’ailleurs.

 

« En faisant croire que chacun est en danger, ne réveille on pas les plus bas instincts, contraires à l’idée de communauté, la suspicion n’est pas bonne pour le vivre-ensemble. »

 

Il ne s’agit pas de « faire croire que chacun est en danger », mais d’être lucides sur une réalité délictuelle à laquelle est exposée notre commune, comme beaucoup de territoires isolés. Ne pas en avoir conscience serait manquer de réalisme.

Nous ne sommes pas des illusionnistes et n’avons aucun intérêt à « faire croire » quoi que ce soit, à qui que ce soit. Nous sommes tout simplement des personnes élues par les habitants pour apporter des réponses rapides, efficaces et les moins coûteuses possibles à leurs problématiques du quotidien. Les cambriolages, hélas, sont l’une d’entre elles (6 sur le seul début de cette année 2015).

 

Il ne s’agit donc pas de « suspicion » mais d’une « sensibilisation » à un problème bien réel. Plus que cela, les idées de « vivre-ensemble » et de « communauté » sont au cœur du dispositif : il s’agit de rapprocher et faire échanger ensemble des voisins qui ne faisaient parfois que se croiser ; il s’agit de jumeler entre eux des « quartiers » (jumelage des communautés VV), qui vivaient isolément les uns des autres. Cela semble, au contraire, être un atout de taille en faveur du vivre-ensemble….

 

« Comment sera considéré celui qui n’adhère pas, cela n’auras t’il pas un impact « anti convivial » auprès des autres concitoyens ? »

 

Encore une fois, il s’agit avant tout de faire preuve de Tolérance et de Bon sens.

 

Estimerez-vous moins vos voisins et amis qui choisiront, eux, d’adhérer au dispositif ? Je ne le crois pas. Ils feront, j’en suis sûr, preuve du même respect et de la même tolérance à l’égard de vos choix.

N’appellerez-vous pas la gendarmerie si vous êtes témoin d’une infraction chez vos voisins ? J’ose espérer que si, car votre bon sens primera sur votre hostilité au système.

Le dispositif est ouvert, libre, et respectueux des choix de tous. Aucune stigmatisation ni dérive communautaire ne sera tolérée, dans un sens comme dans l’autre...

 

« enfin permettez moi de faire remarque que si un simple Stickers faisait fuir les voleurs les vendeurs de systèmes d’alertes de cambriolage n’auraient plus qu’a fermer. »

 

Ce serait avoir une lecture bien superficielle du dispositif que de croire qu’il repose simplement sur des stickers et des panneaux. Comme nous l’avons expliqué à plusieurs reprises, sa réussite repose essentiellement sur l’information,  la sensibilisation des personnes aux méthodes de cambriolage et l’organisation de la chaîne d’alerte afin de la rendre plus efficace.

 

Les panneaux et les stickers ne sont « que » le signe extérieur qui informe d’éventuels cambrioleurs de tout ce travail mené en amont. Aussi, celui qui croise ces autocollants et ces panneaux est averti : la population à laquelle il envisage de porter atteinte est informée et très bien organisée. En connaissance de cause, il peut choisir de maintenir ses projets…ou y renoncer car, dans la majorité des cas, les cambrioleurs prennent le facteur risque en considération et qu’ils savent qu’au sein de communauté VV, ce risque est accru.

 

Hélas, le système infaillible n’existe pas. Il est important de souligner que ce dispositif ne se substitue pas aux systèmes d’alarmes anti-intrusion ou de télésurveillance. Il offre une action préventive d’information, de sensibilisation et d’alerte  tout à fait complémentaire à ces dispositifs (qui n’entrent en jeux, dans le meilleur des cas, qu’après l’intrusion des cambrioleurs dans le domicile).

 

-------------

Nous espérons avoir satisfaites vos attentes en consacrant, comme vous nous l’aviez demandé, du temps à nos réponses.  Celles-ci vous auront peut-être permis de mieux comprendre l’esprit d'entraide du projet VV ainsi que son fonctionnement. Qui sait, peut-être ces explications vous encourageront-elles à rejoindre l’une des 8 communautés de Voisins déjà crées et actives au Burgaud !

 

A défaut,  n’ayez aucune crainte car avant d’être des Voisins, nos concitoyens sont avant tout des Burgaudains ; et c’est ce que vous resterez, quel que soit votre choix, que nous respectons.

 

Bien à vous,

Laurent ZANETTI

 

Références et sources officielles

*       http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Dossiers/Des-unites-dediees-a-la-lutte-contre-les-cambriolages/D-autres-moyens-de-lutte-contre-les-cambriolages

**     http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2011/06/cir_33332.pdf

***     Chiffres communiqués par les Mairies de Thil et Launac

Partager cet article
Repost0
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 12:04
CONSEIL MUNICIPAL DU 16 MARS 2015 19H30

CONSE

Partager cet article
Repost0

Mairie Le Burgaud

  • : Mairie Le Burgaud Info
  • : Informations et échanges sur la vie municipale
  • Contact