Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 16:29

Baptême de l’école primaire.

 

Le baptême de l’école primaire a eu lieu ce vendredi 8 novembre sous un ciel menaçant et un vent d’automne. Il a cependant été réussi grâce à l’enthousiasme des enfants et de leurs enseignantes, et à la bonne participation d’un public chaleureux.

Les personnalités qui avaient répondu à l’invitation du maire, Didier ROUJEAN, étaient Françoise IMBERT, députée de la circonscription, Véronique VOLTO, conseillère générale du canton de Grenade, Franck RAYMOND, inspecteur de l’éducation nationale, Jean BOISSIERES, président de la communauté de communes Save et Garonne et les maires des communes du canton.

Après le dévoilement de la plaque « Ecole Jean-Loup Chrétien » apposée sur le mur de l’extension qui était inaugurée par la même occasion, les enfants de l’école ont participé à un lâcher de ballons puis l’assistance s’est réfugiée sous le préau pour écouter les discours et partager le verre de l’amitié.

Ce fut une belle cérémonie qui augure bien de l’avenir de cette école placée sous le signe de la conquête spatiale et, plus prosaïquement, par la conquête du savoir.

 

IMG_0054.JPG

 

bapteme-ecole-003.jpg

bapteme-ecole-004.jpg

 

IMG 0058

 

bapteme-ecole-005.jpg

 

IMG 0060

 

IMG_0061.JPG 

 

 IMG_0074.JPG

 

IMG_0076.JPG

 

IMG_0079.JPG

 

Discours de Monsieur Le Maire

Votre présence nombreuse est bien le signe que nous célébrons aujourd’hui un événement :

Le  baptême d’une École et par la même occasion l’inauguration des deux classes en extension de celle-ci.

 

C’est véritablement un moment d’Histoire de notre village que nous vivons.

 Permettez-moi de saluer les personnalités présentes:

 

Mme Véronique VOLTO. conseillère générale, qui représente le président du Conseil Général Pierre IZARD empêché,

Mme Françoise IMBERT députée de la (5ieme circonscription)

M. Jean Jacques MIRASSOU sénateur  excusé,

M. Jean BOISSIERE président de la C.C.S.G.,

M. Claude BUTTO, maire de Saint Cezert, notre commune partenaire du R.P.I.,

Les maires et élus des communes du canton ou leurs représentants,

M. Franck  RAYMOND, Inspecteur de l’Education nationale,  représentant Monsieur l'inspecteur d'académie excusé,

Mme Séverine DUCROS directrice de l'école,

Les enseignantes,

Les architectes, Paul DESGREZ et Sébastien PIERRARD,

Le personnel municipal,

Je n’oublie pas les associations du Burgaud et tout particulièrement celles liées à l’école,   et enfin je veux saluer tous les Burgaudains qui sont avec nous.  

Je me dois d’excuser :

- M. Jean Loup CHRETIEN, parrain de cette école, qui nous a adressé un message dont je donnerai  lecture dans mon allocution;

- M. Jean Baptiste DESBOIS,  directeur de la cité de l’espace, que nous remercions pour les documents pédagogiques qu’il nous a fait parvenir à l’intention de l’école; il s’associe à notre baptême de l'école et nous rappelle que « La cité de l’espace, est le plus important centre de culture scientifique et technique en Europe dédié au spatial et à l’astronomie »

 

Chers amis,

 

L’école est le principal maillon du service public, le plus proche des concitoyens, celui auquel ils sont le plus attachés car cela concerne leurs enfants et l’avenir de la commune. Un village qui perd son école est un village sur le déclin.

 

Or c’est bien ce qui a failli arriver au Burgaud dans les années 80.

Construite il y a plus d’un siècle, l’ancienne école n’accueillait plus alors qu’une quinzaine d’élèves dans une classe unique. Nos voisins de Saint Cézert étaient dans le même cas et c’est un regroupement pédagogique entre les deux communes qui nous a permis de gagner  un fragile sursis.

 

C’est dire la satisfaction et la fierté que nous ressentons en baptisant aujourd’hui une école qui accueille cette année, dans des bâtiments nouveaux, près de 120 élèves.

 

Cette réalisation s’est effectuée en plusieurs étapes que je vais vous rappeler :

Au début des années 2000, suite à une politique d’urbanisation nécessaire, de nouveaux habitants sont venus s’installer au Burgaud. L’ancienne école est rapidement devenue trop petite et, dès 2005, le projet de la construction d’une école de 3 classes a été mis en œuvre.

 

La construction de la première tranche de l’école avec trois classes et ses  annexes ( parking, salle de garderie, préau, salle de cantine, aménagements extérieurs) a été réalisée en 2007/2008.

En inaugurant ce premier bâtiment en septembre 2008, nous savions déjà qu’il ne serait pas suffisant, vu le développement de la commune, et qu’une extension serait à prévoir dans les années suivantes.

En effet, la politique d’urbanisation que menait la commune depuis quelques années a entraîné la construction de nouveaux logements investis par de jeunes couples et leurs enfants. Si nous étions ravis du rajeunissement de la population, signe indéniable de notre dynamisme, nous étions attachés à lui offrir les moyens d’un accueil scolaire de qualité.

 

C’est en 2011 que fut mis à l’étude le projet de l’extension de deux classes supplémentaires.

Sa réalisation s’est terminée après la rentrée 2012 qui a vu l’ouverture de la quatrième classe. Et c’est enfin à la rentrée 2013 que fut installée la cinquième classe avec une équipe pédagogique comprenant aujourd’hui une directrice et cinq enseignantes. Nous inaugurons aujourd’hui cette extension.

 

Nous avons également installé 120 m2 de panneaux photovoltaïques sur le toit des 3 premières classes.

Il faut dire aussi que l’école est une des toutes premières à avoir bénéficié du programme « école numérique rurale ».

 

Le coût global des 2 opérations, bâtiments et équipement  a été de

1 154 000 €. Pour financer cette opération, le conseil général nous a versé 385 000 € de subventions, l’état la réserve parlementaire de 2500€,  également un prêt sans intérêts de 74617€ du  conseil général pour l’acquisition du foncier.

 

Les voies d’accès définitives, dont les plans viennent d’être approuvés, seront réalisées d’ici quelques mois par la communauté de communes. Elles engloberont les accès piétonniers vers l’école, l’aire de jeux que nous avons mise en service au printemps et la future piste cyclable du chemin des demoiselles.

 

Dès la première construction, nous avons pensé qu’il convenait de donner un nom à cette école. Le thème choisi a été « les personnages connus de la science » et il a été procédé à une consultation publique. Le résultat de cette consultation a mis en avant le nom de Jean-Loup CHRETIEN. La municipalité a d’autant plus accepté cette proposition qu’elle concernait un parrain contemporain dont le parcours personnel représente un modèle à suivre pour des enfants en quête d’identification et de repères. Jean-Loup CHRETIEN a accepté chaleureusement et avec une grande simplicité de donner son nom à notre école.

 

Merci monsieur CHRETIEN et permettez-moi, pour tous vos filleuls qui ne vous connaissent pas bien, de brosser votre portrait à grands traits :

 

Vous avez commencé, comme les élèves présents ici, vos études à l’école communale de Ploujean, en Bretagne. Ensuite vous avez fréquenté le collège Saint Charles à Saint Brieuc puis le lycée Notre Dame du Mur à Morlaix.

 

En 1961, vous êtes ingénieur de l’école de l’air puis pilote d’essais en vol à Istres et responsable du programme Mirage F1.

 

Mais c’est en 1982 que l’on parle de vous car vous venez d’être le premier spationaute français et européen à effectuer une mission dans l’espace à bord d’une station Saliout. En 1988 vous êtes sur la station Mir où vous effectuez la plus longue sortie extravéhiculaire de l’époque ; encore une première pour un européen.

 

En 1997 vous séjournez de nouveau 4 jours dans la station Mir que vous avez rejointe avec la navette américaine Atlantis.

 

Si vous continuez aujourd’hui à avoir des activités prestigieuses dans les domaines que vous connaissez bien, c’est surtout le spationaute que nous avons retenu pour baptiser notre école.

 

Encore merci pour l’exemple que vous donnez dans l’objectif de cette conquête de l’espace qui fait rêver et démontre qu’il n’y a pas de limites à nos possibilités quand on le veut vraiment. Quel meilleur message peut-on donner à une école ?

 

Je vous donne lecture du texte que nous a communiqué Jean Loup Chrétien :

 

    "Chers amis, chers enfants, vous m'avez honoré en décidant de donner mon nom à votre nouvelle Ecole. L'exploration de l'espace par l'homme ne fait que commencer. Hier la Lune, demain Mars, un jour nous irons encore plus loin dans le système solaire et ailleurs dans l'Univers, pourquoi pas. Notre appétit d'exploration ne sera jamais satisfait, et vous serez ces futurs explorateurs. Et pour tous ceux qui choisiront d'autres voies, j'espère que ce symbole restera un encouragement à persévérer, rester fort et avide de savoir, comprendre et découvrir. La vie peut être tout le contraire d'un chemin monotone, si chaque jour est l'occasion d'une nouvelle découverte, aussi modeste soit-elle, d'un nouveau record personnel, la ou vous aurez choisi d'être  aujourd'hui plus performant qu'hier." 

C’est donc avec une grande fierté que nous avons dévoilé la plaque qui désignera désormais  ce lieu. Outre le nom de Jean Loup CHRETIEN, cette plaque est surmontée d’une silhouette de la station MIR sur laquelle le spationaute a effectué 2 missions.

     

Didier ROUJEAN, maire de LE BURGAUD

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mairie Le Burgaud

  • : Mairie Le Burgaud Info
  • : Informations et échanges sur la vie municipale
  • Contact